Skip to content

Persécution des chrétiens: Corée du Nord en tête, Soudan dans le Top 10, l’Afrique subsaharienne inquiète

Carte avec les 50 pays où les chrétiens sont les plus persécutés
© Portes Ouvertes - La Corée du Nord redevient numéro 1 dans l'index de persécution des chrétiens réalisés par Portes Ouvertes
L'ONG Portes Ouvertes a dévoilé son index 2023 de persécution des chrétiens. L'Afghanistan recule au 9ème rang, mais cela ne signifie pas que la situation s'arrange pour les chrétiens.
Evangéliques.info

La Corée du Nord reprend sa place. Reléguée au 2ème rang en 2022 avec l’arrivée au pouvoir des talibans au pouvoir en Afghanistan, le pays dirigé par Kim Jong-un est à nouveau premier de l’index 2023. L’ONG Portes Ouvertes a en effet diffusé, ce 18 janvier, sa carte recensant les 50 pays où les chrétiens sont les plus persécutés dans le monde. A l’exception du Soudan qui intègre le Top 10 [à la place de l’Inde, classée 11ème], les pays restent les mêmes. Seul l’ordre change.

Avec 98 points, la Corée du Nord atteint son score le plus élevé depuis les début de l’Index en 1993. Davantage d’Eglises de maison ont été découvertes et de chrétiens arrêtés. Les croyants subissent des exécutions ou des internements à vie. Dans ces camps, ils meurent presque de faim, sont torturés et subissent des violences sexuelles. «Les chrétiens ont toujours été en première ligne. Leur objectif est d’exterminer tous les chrétiens du pays. En Corée du Nord, il ne peut y avoir qu’un seul Dieu, et c’est la famille Kim», explique Timothy Cho, un réfugié nord-coréen. L’Afghanistan qui a détrôné la Corée du Nord début 2022 recule au 9ème rang. Cela ne signifie toutefois pas que la situation des chrétiens s’améliore. «Les talibans se sont davantage concentrés sur l’exécution de ceux qui avaient des liens avec l’ancien régime que sur l’éradication du très petit nombre de chrétiens restants», justifie Portes Ouvertes.

Publicité

A lire aussi : >>Afghanistan: «Ils chassent les prédicateurs et les ministres de porte en porte»<<

La Somalie et le Yémen sur le podium

Troisième dans le dernier index, la Somalie grimpe d’une place. Le Yémen, cinquième début 2022, est désormais «sur le podium». Triste évolution pour les chrétiens de ces pays. Portes Ouvertes souligne également une aggravation de la situation en Afrique subsaharienne. Peuls, Boko Haram et Etat islamique en Afrique de l’Ouest… Le Nigéria n’arrive pas à lutter contre les militants islamistes qui terrorisent toute la région. Le pays concentre 89% des homicides mondiaux liés à la religion (5014).

«L’Afrique subsaharienne est confrontée à une énorme catastrophe humanitaire. Une vague de violence religieuse, qui a pris naissance au Nigeria (#6), déferle sur la région et prend pour cible les populations chrétiennes de pays comme le Burkina Faso (#23), le Cameroun (#45), le Mali (#17) et le Niger (#28) à une échelle alarmante», indique l’ONG. La persécution demeure également extrême en Erythrée, en Libye, au Pakistan, en Iran et en Inde (#11). Le Mali passe du 24ème au 17ème rang. Le déclenchement de la guerre en Ukraine positionne la Russie et la Biélorussie au 61ème et 76ème rang de l’index.

Top 10 de l’Index mondial de persécution des chrétiens 2023 (rang du classement 2022 entre parenthèses)

  1. Corée du Nord (2)
  2. Somalie (3)
  3. Yémen (5)
  4. Érythrée (6)
  5. Libye (4)
  6. Nigeria (7)
  7. Pakistan (8)
  8. Iran (9)
  9. Afghanistan (1)
  10. Soudan (13)

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le fil Twitter du Christianisme Aujourd’hui en cliquant sur le tweet ci-dessous.

Thèmes liés:

Publicité