Jean Vanier © Wikipedia

L’Arche : Une enquête révèle les abus sexuels de Jean Vanier sur plusieurs femmes

«La chute d’un géant», «une onde de choc sans précédent», «stupeur», «la face cachée de Jean Vanier»... la presse fait écho de la sidération de l’Arche, après la révélation des abus sexuels de son fondateur, le 22 février, moins d’un an après sa mort. Jean Vanier, figure du catholicisme, à l’origine de L’Arche, qui accueille des personnes déficientes mentales dans 154 communautés réparties dans 38 pays, avait usé de son autorité spirituelle pour perpétrer des abus sexuels sur au moins six femmes adultes et non-handicapées, entre 1970 et 2005, révèle une enquête indépendante mandatée par l'Arche internationale.

Cette enquête portait notamment sur les liens entre Jean Vanier et son père spirituel, le prêtre dominicain Thomas Philippe. Ce dernier, décédé en 1993, est soupçonné d’agressions sexuelles sur des femmes - dont des religieuses - et d’abus spirituels. Non seulement, contrairement à ce qu’il affirmait, Jean Vanier était au fait de la condamnation de Thomas Philippe par le Vatican, prononcée en 1956, mais il a reproduit le comportement d’emprise psychologique et spirituelle de son mentor.

«Nous sommes en état de sidération, bouleversés, déclare Stephan Posner, responsable International de L’Arche. Nous éprouvons à la fois de la tristesse et de la colère. Nous sommes touchés en plein cœur mais nous poursuivrons le travail de L’Arche. J’ai confiance en notre capacité collective à traverser cette épreuve».

La rédaction d'Evangeliques.info - 24 février 2020 11:24

Partager/Commenter