70 349 signatures ont été déposées © UDF Suisse

Suisse : L’UDF a déposé son référendum contre l'extension de la norme antiraciste à l’homophobie

Beaucoup voyaient dans cette collecte de signatures un échec annoncé. Pourtant, le peuple se prononcera bien sur l’extension de la norme antiraciste à l’homophobie. Lundi 8 avril, l'Union démocratique fédérale (UDF), petit parti d’inspiration chrétienne a déposé 70 349 signatures pour son référendum contre cette nouvelle norme qui pénalise l'homophobie au même titre que le racisme. L’UDF voit dans loi une restriction disproportionnée à la liberté d'expression et de conscience.

A l’occasion de la remise des signatures, les référendaires ont précisé dans un communiqué qu'ils n'ont eux-mêmes rien contre les personnes homosexuelles, «des membres à part entière de notre société», rapporte la Tribune de Genève«La haine et la discrimination (traitements inéquitables injustifiés) ne doivent pas être tolérées et sont heureusement mal vues et proscrites en Suisse», ajoutent-ils. Mais, pour eux, «cette loi de censure» va trop loin».

«Avec l'extension de la norme pénale, curés et pasteurs auront beaucoup de peine à citer des vérités bibliques», craint le président de l'UDF Hans Moser.

Un polémique sur la récolte des signatures a accompagné ce dépôt de référendum. Selon le conseiller national valaisan Mathias Reynard (PS), une partie des paraphes a été obtenue en présentant le référendum «comme une récolte de signatures pour «lutter contre l'homophobie dans l'armée.» L’UDF affirme avoir écarté les signatures problématiques «obtenues par insouciance des signataires».

La rédaction d'Evangéliques.info / La Tribune de Genève - 09 avril 2019 18:24

Partager/Commenter

Publicité