© Portes Ouvertes

Nigéria: L'étudiante chrétienne Leah Sharibu épargnée par Boko Haram, mais réduite en esclavage

«À partir d’aujourd’hui, Leah Sharibu et Alice Loksha Ngaddah sont maintenant nos esclaves. Selon nos doctrines, il nous est désormais permis d’en faire ce que nous voulons.». Tel est le message envoyé par Boko Haram à l'agence de presse nigériane «The Cable» le 15 octobre, relaie Portes Ouvertes.

Alors que le groupe islamiste avait menacé de tuer la jeune Leah Sharibu, otage depuis son enlèvement en février, celle-ci a finalement été épargnée. Par contre, les terroristes ont exécuté Hauwa Leman, une sage-femme de 24 ans impliquée aux côtés de la Croix-Rouge. Cette dernière avait été kidnappée en mars 2018 avec Alice Loshka Ngaddad, une infirmière chrétienne de l'Unicef, et deux autres humanitaires, récemment exécutés.

Face à cette situation, le président de l'Association chrétienne du Nigéria, Yakubu Pam et l'imam Cheikh Mohammed Nuru Khalid se sont rencontrés à Abuja et ont appelé les ravisseurs à écouter leurs consciences et à libérer les jeunes femmes. De même, la directrice des opérations de la Croix-Rouge en Afrique a exhorté à libérer l'étudiante et l'infirmière, qui ne paticipent à aucun combat.

ONG de défense des chrétiens persécutés, Portes Ouvertes encourage les chrétiens à continuer de prier pour Leah Sharibu et Alice Losksha Ngaddah; également pour que leurs familles se sentent soutenues dans cette épreuve.

La rédaction d'Evangéliques.info - 18 octobre 2018 09:41

Partager/Commenter