Skip to content

Corée du Sud: Le président a assisté à un culte protestant près de Séoul

Le président coréen Yoon Suk Yeol tient un micro dans sa main et s'exprime autour d'une table ronde
© Présidence de la Corée du Sud / Facebook
Yoon Suk Yeol, président de la Corée du Sud, a assisté le 25 février à un culte protestant qui commémorait le mouvement d'indépendance de 1919 contre le joug colonial japonais.
Geoffrey Leplang

Il est le premier président sud-coréen à l’avoir fait. Yoon Suk Yeol, en poste depuis le 10 mai 2022, a participé le 25 février à un culte protestant commémorant le mouvement d’indépendance du 1er mars 1919. Cette célébration a eu lieu au temple baptiste de Wonchon à Suwon, à trente kilomètres au sud de Séoul, précise l’agence de presse Yonhap.

Commémoré en tant que date de l’indépendance vis-à-vis du Japon, ce jour a été marqué par des manifestations populaires inédites. «Il y a 105 ans, nos martyrs patriotiques ont rassemblé les convictions et déterminations pour la liberté et lancé le mouvement du 1er Mars», a déclaré le chef d’Etat, avocat de formation.

Publicité

En Corée du Sud, contrairement aux années 1970, la foi chrétienne est plus répandue que la croyance bouddhiste. 19,7% de la population se déclare protestante et 7,9% catholique, d’après un recensement national de 2015. Seuls 15,5% des Sud-Coréens se déclarent bouddhistes. Par ailleurs, la capitale accueillera le quatrième Congrès sur l’évangélisation mondiale en septembre 2024, plus connu sous le nom de Mouvement de Lausanne. En outre, en 2027, la Corée du Sud sera l’hôte des Journées mondiales de la jeunesse.

Rédigé par Geoffrey Leplang, relu par Matthieu Schmidt

>> Mouvement de Lausanne: Le quatrième Congrès sur l’évangélisation mondiale aura lieu à Séoul en 2024

>> Les Journées mondiales de la jeunesse 2027 auront lieu en Corée du Sud

Thèmes liés:

Publicité