Skip to content

Allemagne: Un homme politique à la tête de l’Alliance évangélique

Frank Heinrich
© Alliance évangélique d'Allemagne / YouTube - Frank Heinrich
L’ancien député fédéral Frank Heinrich, membre de l’Union chrétienne-démocrate, prendra les rênes de l’Alliance évangélique d’Allemagne en janvier 2023, en duo avec un collègue. La communauté a complètement changé sa structure interne cette année.
Evangéliques.info

Frank Heinrich, ancien député de l’Union chrétienne-démocrate (UCD), dirigera l’Alliance évangélique d’Allemagne (AEA) à partir de janvier 2023. A l’instar de plusieurs faîtières comme l’Alliance évangélique européenne le 7 octobre, ou la Fédération romande d’Eglises évangéliques cet été, la direction n’est plus aux mains d’une seule personne.

«Je ne porterai pas mon adhésion au parti sur mon front»

Publicité

L’ex-homme politique et théologien de 68 ans partagera en effet la tâche avec un co-secrétaire général, l’économiste Reinhardt Schink. Le directeur sortant était membre du même parti. Frank Heinrich, qui aura aussi la charge des contacts dans le monde politique, a cependant expliqué à la revue allemande PRO en septembre qu’il était habitué à «travailler avec tout le monde», et que l’Alliance resterait neutre. «Je n’occuperai désormais plus de poste actif au sein de l’UCD», a-t-il précisé. «Je reste membre du parti. Je ne renierai pas mon adhésion, mais je ne la porterai pas non plus sur mon front.» Par ailleurs, il n’est pas en terre inconnue. La lutte pour la liberté religieuse, et contre la traite des êtres humains, constituent des enjeux forts pour l’Alliance évangélique, et ce sont deux droits humains sur lesquels il a particulièrement concentré son travail déjà en tant que député fédéral.

Les deux hommes auront la vaste tâche de regrouper et de structurer les impulsions d’idées issues de la convention nouvellement fondée. En effet, là aussi l’AEA s’est restructurée: le conseil principal a disparu, au profit de 70 représentants d’œuvres, d’associations, d’alliances locales et de responsables d’Eglises. Cette nouvelle configuration vise à faciliter les échanges et la collaboration. L’organisme veut aussi faire parler en son sein des personnes plus jeunes et davantage de femmes, et être plus cosmopolite. L’Allemagne compte 2% de chrétiens évangéliques.

>>Allemagne: JEM, 50 ans de mission et d’évangélisation<<

Thèmes liés:

Publicité