Skip to content

ÉTHIQUE: La gestation pour autrui «éthique» n’existe pas, pour le pionnier de la PMA

Capture YouTube de René Frydman, cheveux gris blanc, en train de s'exprimer
© Public Sénat/YouTube - René Frydman à l'émission "Un monde, un regard", le 12 novembre 2021
Le professeur René Frydman, premier scientifique à avoir pratiqué une fécondation in vitro en 1982, a affirmé son opposition quant à la gestation pour autrui dans une interview le 12 novembre.
Evangéliques.info

Pour René Frydman, tous les moyens ne sont pas bons pour avoir un enfant. «J’ai toujours été totalement opposé à la gestation pour autrui (GPA), parce qu’on se met toujours du côté de ceux qui vont en bénéficier», a-t-il déclaré lors d’une interview pour la chaîne Public Sénat le 12 novembre. Pour le scientifique français de 78 ans, la GPA «éthique» n’existe pas. Il décrit la procréation pour autrui avec des corps de femmes «loués» dans des procédures gérées par des «mafias». 


Fervent militant de la procréation médicalement assistée pour toutes, son dernier «combat», le professeur René Frydman est le premier scientifique à avoir pratiqué une fécondation in vitro en 1982 avec le biologiste Jacques Testart, puis à partir d’ovocytes congelés. En 1973, il signait avec 330 autres médecins un manifeste où il assumait avoir déjà pratiqué un avortement, ce qui était alors un délit.

Publicité

Tribune dans le Christianisme Aujourd’hui sur «Celui qui ne parle pas», l’enfant à naître (août 2021): https://www.christianismeaujourdhui.info/2021/08/25/avortement-appel-pour-ecouter-celui-qui-ne-parle-pas/

Thèmes liés:

Publicité