Skip to content

L’ASME a décroché 3000 renonciations à l’avortement

Publicité La saison des renouvellements des contrats d’assurance maladie a profité à l’Aide Suisse pour la mère et l’enfant (ASME). Entre septembre et novembre, cette dernière a vu 3000 personnes s’affilier auprès de l’une des quatre caisses d’assurance maladie partenaires de l’ASME et par la même occasion renoncer à…
Evangéliques.info

Publicité

La saison des renouvellements des contrats d’assurance maladie a profité à l’Aide Suisse pour la mère et l’enfant (ASME). Entre septembre et novembre, cette dernière a vu 3000 personnes s’affilier auprès de l’une des quatre caisses d’assurance maladie partenaires de l’ASME et par la même occasion renoncer à recourir à l’avortement.
En échange de cette « déclaration éthique de renonciation », les assurés profitaient de remises sur les assurances complémentaires et s’assuraient d’une prime de naissance pour les enfants qu’ils mettraient au monde.
L’ASME s’est inspirée du concept mis en place depuis plusieurs années par l’association Prolife. Toutes deux entendent démontrer que les assurés qui renoncent à recourir à l’interruption de grossesse coûtent moins cher à la société. Plus généralement, leur engagement s’inscrit dans une dynamique de protection de la vie.
Les deux organisations ont été lancés par des chrétiens engagés.

Thèmes liés:

Publicité