© wikipedia

France: la laïcité plébiscitée en théorie mais mise en doute dans la pratique chez les jeunes

L’Observatoire de la laïcité observe en 2020 un attachement des Français au principe de la laïcité qui réunit 7 Français sur 10, mais avec une baisse chez les jeunes de 18 à 24 ans. C’est ce que révèle La Croix dans un article du 4 février. 4% des Français sont attachés à la laïcité et parmi eux, 85% souscrivent au fait qu’être laïque ne veut pas dire être athée pour autant.

Chez les jeunes, l’attachement à ce principe est un peu inférieur sans que cela soit expliqué. L’idée de la laïcité rencontre encore une forte adhésion, mais c’est sa mise en pratique qui provoque davantage de doute. Les femmes sont elles aussi légèrement plus sceptiques que les hommes et cela pourrait s’expliquer par la présence des femmes musulmanes dont le port du voile est régulièrement mis en cause.

L’affaire autour des propos blasphématoires de Mila, l’adolescente qui s’en est prise violemment à l’islam sur les réseaux sociaux, illustre bien la difficulté de définir les limites de la laïcité dans la pratique. Menacée de mort et sous vigilance policière, la lycéenne a invoqué son «droit au blasphème». Les réactions de sympathie ou de haine émanant des milieux les plus divers montrent combien le débat reste vif. Ainsi que le relève le Le Journal de Québec ,«En revendiquant son «droit au blasphème», la lycéenne a situé le débat sur le terrain toujours délicat de la laïcité: un principe que les Français ont très à cœur, mais qui est contesté dans une société de plus en plus «multiculturelle».     

La rédaction d'Evangeliques.info/ La Croix/ Le Journal de Québec - 05 février 2020 12:00

Partager/Commenter