© Alliance Presse

Philippines: Le président Rodrigo Duterte met le Conseil national des Eglises sur la liste des organisations terroristes

Le président des Philippines, Rodrigo Duterte, a mis le Conseil national des Eglises des Philippines (NCCP) sur la liste des organisations terroristes. Le NCCP n’est pas le seul, d’autres organisations ont elles aussi été placées sur cette liste.

En effet les organisations qui critiquent la politique et les actions du président, notamment les mesures violentes prises contre le trafic de drogue, sont désormais considérées comme des groupes terroristes par le gouvernement. C’est le cas du NCCP qui s’est positionné contre ces violences. Etre sur cette liste rend maintenant les Eglises vulnérables face aux attaques des forces de sécurité.

En juin 2019, le gouvernement philippin a rejeté l’appel lancé par les Nations unies pour qu’une enquête sur les violations de droits de l’homme soit ouverte. Il a prétexté une «ingérence» dans les affaires de l’Etat, rapporte Le Point. Les experts ont relevé «le nombre impressionnant de personnes tuées par la police dans le cadre de lutte contre le trafic de drogue». 5300 suspects ont été tués par la police depuis 2016, selon les chiffres officiels. Mais selon les défenseurs des droits de l’homme, le chiffre serait trois fois plus élevé.

Fondé en 1963, le NCCP est une fédération œcuménique d’Eglises de dénominations non catholiques romaines. On y trouve notamment des Eglise catholiques apostoliques, luthériennes, baptistes et méthodistes.

la rédaction d'Evangeliques.info - 19 novembre 2019 10:01

Partager/Commenter

Publicité