Emmanuel Macron le 11 novembre 2017 © Remi Jouan/ Wikimedia

Laïcité: Emmanuel Macron ne veut pas céder à la précipitation

Dans un long entretien diffusé par RTL le 28 octobre, le président français Emmanuel Macron a évoqué les sujets sensibles du moment, dont celui de l’islam et de la laïcité. «On ne me demande pas de parler de laïcité, on veut que je parle d’islam», a-t-il déclaré. «Pourquoi je ne veux pas céder à la précipitation et aux injonctions de parole dans ces moments-là? Parce que je serais moi-même complice d’une espèce de confusion collective.» Selon lui, le premier sujet est d’identifier les personnes qui sont radicalisées dans un pays qui «a à vivre avec le terrorisme» depuis plusieurs années.

Pour le président de la République, «il y a une deuxième lutte, essentielle, que je ne confonds pas avec la première; qui est la lutte contre le communautarisme». Le communautarisme n’est pas le terrorisme, mais le fait que dans certains quartiers de la République «un séparatisme s’est installé, c’est à dire la volonté de ne plus vivre ensemble, de ne plus être dans la République, au nom d’une religion, l’islam, en la dévoyant» en un islam politique, décrit Emmanuel Macron.

Pour le président, la priorité est de mettre tout en place pour lutter contre ce communautarisme, dans l’éducation, la santé, le travail et les différents services publics. Il s’agit enfin pour lui de voir «comment nos concitoyens dont la religion est l’islam peuvent vivre tranquillement leur religion en respectant absolument toutes les lois de la République».

La rédaction d'Evangeliques.info / RTL - 28 octobre 2019 10:20

Partager/Commenter