Image d'illustration © Pixabay

France : Sanction annulée pour l'instituteur qui avait fait étudier des textes bibliques à ses élèves

Durant l'été, Evangéliques.info vous propose une sélection des actualités à suivre, une fois par semaine.

Le tribunal administratif de Limoges a annulé la sanction à l’encontre de Matthieu Faucher, enseignant de Malicornay (Indre) suspecté de «prosélytisme». Dans son arrêté, le tribunal a demandé au recteur d’académie de réintégrer Matthieu Faucher dans les deux mois, rapporte le quotidien régional La Nouvelle République dans un article daté du 26 juillet.

Face aux questions répétées de ses élèves telles que «pourquoi on ne travaille pas à Pâques ?» ou «qu’est-ce qu’un baptême ?», Matthieu Faucher «ni croyant, ni pratiquant» avait décidé d’enseigner le fait religieux à ses élèves de CM2, à partir d’une dizaine de textes bibliques. Un courrier anonyme, adressé à l'académie d’Orléans-Tours, l’accusant de prosélytisme avait conduit à une sanction : l'instituteur avait été muté d’office à l’école Condorcet d’Issoudun en juin 2017.

Matthieu Faucher avait alors déposé un recours pour faire annuler cette décision. La sanction était «disproportionnée» a estimé le rapporteur public lors de l’audience du 10 juillet 2019. «Une décision en demi-teinte» pour son avocat Me Jean-Raphaël Mongis qui assure que son client n’a commis aucune faute. L'académie a jusqu'à mi-septembre pour faire appel.

La rédaction d'Evangeliques.info - 01 août 2019 12:01

Partager/Commenter