© DR

Suisse: Le pasteur Norbert Valley enfin entendu par le Ministère public neuchâtelois

Le 11 avril, Norbert Valley a été entendu pour la première fois par le Ministère public neuchâtelois depuis sa condamnation en août dernier. Ce pasteur FREE avait écopé de 1000 frs d'amende avec sursis et de frais de justice importants pour avoir offert le gîte et le couvert à un Togolais en situation d'illégalité en Suisse. Condamnation contre laquelle il avait fait recours. En sortant de son audition, le pasteur évangélique avait le sentiment d'avoir «été entendu», rapporte la FREE.info. Le pasteur se réjouissait en effet de pouvoir s'expliquer devant la justice.

Reste maintenant à attendre trois à quatre semaines pour connaître la décision du Ministère public. Mais selon l'avocat de Norbert Valley, Mr Olivier Bigler, l'affaire devrait être classée. Dans ce cas, le pasteur du Locle et de Morat sera innocenté.

Dans le cas contraire, il sera renvoyé dans un premier temps devant le tribunal de police, avant de l'être devant le Tribunal cantonal puis fédéral. Mais selon FREE.info, le pasteur est prêt à aller jusqu'au bout de la procédure, c'est-à-dire jusqu'à la Cour européenne de droits de l'homme afin de montrer «que la mise en oeuvre de l'amour du prochain par un pasteur et un citoyen ordinaire est licite».

La rédaction d'Evangélique.info - 12 avril 2019 10:07

Partager/Commenter

Publicité