© iStock

Grande-Bretagne: Des parents chrétiens vont porter plainte contre une école anglicane qui promeut l’enfance transgenre

En Grande-Bretagne, des parents chrétiens s’apprêtent à porter plainte contre l’école primaire anglicane de leur fils. Leur motif? Cette école autorise un petit garçon à venir en robe, traumatisant l’enfant du couple. Nigel et Sally Rowe ont retiré leur fils de l’école et lui font cours à la maison.

«Nous voulons prendre position pour les parents comme nous qui trouvent qu’il y a un ordre du jour qui s’impose face à nos croyances. De nombreuses personnes sont très en colère face à ce qui se passe dans nos écoles mais elles ont peur d’exprimer leurs opinions. Nous croyons que quelqu’un doit parler avant que la situation ne devienne incontrôlable,» a déclaré Nigel Rowe le 9 septembre, selon le Daily Mail.

De son côté, l’école explique appliquer les recommandations de l’Eglise anglicane. Celle-ci demande à ses établissements d’appliquer la loi de 2010 sur l’égalité, qui condamne la discrimination à l’égard des transgenres. Ne pas employer le pronom personnel choisi par la personne transgenre pour la désigner, ou affirmer qu’elle n’est pas «vraiment» un homme ou une femme font partie des comportements discriminants.

Les parents répliquent que cette réglementation ne s’applique qu’aux personnes légalement transgenre, qui doivent être majeures. «Un enfant de six ans est trop jeune pour prendre une telle décision,» jugent-ils.

L’annonce de cette action en justice divise les médias et les commentateurs sur les réseaux sociaux. Certains accusent les parents de manquer d’ouverture d’esprit. D’autres déplorent la perte de contact avec la réalité et le politiquement correct de la promotion de l’enfance transgenre. Les parents sont soutenus par le Christian Legal Centre dans leur démarche juridique.

La rédaction d'evangeliques.info/ Daily Mail - 12 septembre 2017 12:19

Partager/Commenter