La philosophe Sylviane Agacinski © France Inter

France: Une conférence de Sylviane Agacinski annulée suite à la pression d'associations étudiantes et LGBT

L’université Bordeaux Montaigne a annulé le 24 octobre une conférence qui devait être tenue par la philosophe Sylviane Agacinski sur «l’être humain à l’époque de sa reproductibilité technique». «Face à des menaces violentes», la direction de l’établissement a estimé ne pas pouvoir assurer pleinement la sécurité de l’évènement. En effet, depuis début octobre, plusieurs associations étudiantes, notamment des associations LGBT, ont appelé les étudiants à une forte mobilisation pour que cette conférence n’ait pas lieu. Dans leur communiqué, elles déclaraient : «L’université Bordeaux Montaigne invite une homophobe notoire pour parler PMA/GPA».

Sylviane Agacinski - par ailleurs épouse de l’ancien premier ministre socialiste Lionel Jospin - est favorable au PACS et au mariage homosexuel mais non à la PMA et la GPA. Elle a dénoncé «une forme de terreur intellectuelle qui affecte gravement l’état du débat public», tout en comprenant les mesures prises par l’université. «Il devient très difficile de débattre en France», a-t-elle déclaré. Les organisateurs de la conférence ont déploré, quant à eux, «une atteinte excessivement grave et violente à la confrontation des idées à laquelle notre université est attachée», l’université étant un lieu de débat et de discussion.

Cette mobilisation répressive de la part des étudiants en a choqué plus d’un en dehors de l’université. Jean-Pierre Denis, directeur de la rédaction de La Vie, a déclaré sur Twitter : Les espaces de liberté d’expression authentique fondent à vue d’œil, et la lâcheté des institutions commence à faire peur». Etienne Lhermenault, ancien président du Conseil national des évangéliques de France (CNEF), a lui aussi réagi sur Twitter en déplorant une forme de «terrorisme intellectuel». «Seuls peuvent «débattre» ceux qui sont prêts à adopter leurs idées, quant aux autres ce sont des gens haineux qu’il faut réduire au silence. Stalinisme redivivus, les exécutions en moins… pour l’instant !», a-t-il publié.

La rédaction d'Evangeliques.info - 28 octobre 2019 17:28

Partager/Commenter