Skip to content

Corée du Nord: La police ouvre le feu lors d’un rassemblement chrétien secret

Un drapeau nord-coréen flotte sur un grillage barbelé
© Istock
Peu avant le début d’un service dont la date et le lieu devaient être tus, des policiers sont entrés dans un bâtiment où des chrétiens s’étaient réunis, et en ont tués plusieurs dizaines. Les membres de leurs familles auraient aussi été retrouvés.

De toute évidence, les informations sur le lieu et l’heure du rassemblement ont fuité. Portes Ouvertes a appris récemment que des policiers, peu avant le début d’un service secret, sont entrés brusquement dans le bâtiment et ont commencé à tirer, tuant plusieurs dizaines de chrétiens. Les membres des familles, plus d’une centaine de personnes, qui n’avaient pas assisté à la réunion auraient été retrouvés et envoyés dans des camps de travail, où la torture et l’affamation sont monnaie courante.

En 2020 et 2021, la Commission internationale de la liberté religieuse avaient rencontré d’anciens détenus et témoins, ainsi que d’anciens responsables du régime nord-coréen qui avaient fui leur pays. Le rapport mentionne une «campagne pour éradiquer les chrétiens et les institutions chrétiennes en Corée du Nord».

Publicité

Avec néanmoins une résurgence souterraine du chamanisme, le pays est officiellement un pays athée, où le culte du dirigeant national (actuellement Kim Jong-un) fonctionne comme la seule «religion». Malgré des décennies de persécution intense, environ 400 000 personnes suivent Jésus en Corée du Nord, indique Portes Ouvertes.

Thèmes liés:

Publicité