Skip to content

CANADA: Il n’y a pas d’Amish au Québec

Une calèche tirée par un cheval avance sur fond d'un coucher de soleil. paysage de campagne.
© Istock
Il n’y aurait pas d’Amish au Québec car leurs écoles communautaires seraient illégales et contraire à la politique intercultulariste de cette province. Ils se sont exilés sur l'Île-du-Prince-Edouard, explique un universitaire.
Evangéliques.info

Depuis 2016, une dizaine de famille Amish se sont installés sur une petite île au large de l’est québécois pour sa législation plus accueillante. Gabriel Arsenault, professeur agrégé en science politique à l’université de Moncton, revient six ans plus tard sur le bilan de cet exode dans La Presse*.

Ce sont les écoles Amish qui posent problèmes. Non pas qu’elles soient jugées dangereuses, mais la politique québécoise est interculturaliste, induisant la pensée d’un mélange culturel. Ce qui ne correspond pas aux habitudes des Amish.

Publicité

En 2016, le gouvernement de l’Île-du-Prince-Edouard a changé sa législation sur les écoles, donnant aux familles la liberté d’éducation. Ces statuts ont ainsi permis aux Amish de venir s’installer avec leurs coutumes. Déterminé à participer à une terre d’accueil qui ne remettrait pas en cause les convictions de cette communauté, le système de santé a aussi été modifié afin de leur permettre d’accéder aux soins sans utiliser d’assurance maladie. En effet, les Amish refusent de dépendre de quelconques assurances. Ils préfèrent se confier en Dieu et recourir à l’entraide de la communauté.

* média d’information francophone de référence au Canada

Thèmes liés:

Publicité