Skip to content

États-Unis: La fin du périple judiciaire pour la fleuriste Barronelle Stutzman

La fleuriste chrétienne Barronelle Stutzman accepte un accord avec le couple homosexuel qui la poursuivait en justice pour avoir refusé de fournir des fleurs à leur mariage.
bcalmant

Le 18 novembre 2021, les avocats de la fleuriste ont fait savoir qu’un accord avait été signé avec l’Union américaine des libertés civiles (ACLU). Cette association défend le droit des personnes LGBTQ+ dans cette affaire . L’accord clôture neuf ans de litiges autour de la question de la liberté religieuse.

Avec cet accord, Barronelle Stutzman accepte de retirer sa plainte à la Cour suprême en échange de l’abandon de toutes autres poursuites et actions en justice. La grand-mère de 76 ans a déclaré à Fox News qu’elle prenait sa retraite et allait laisser son magasin de fleur à d’autres.

Barronelle Stutzman était poursuivi depuis 2012 par un client de longue date. Celui-ci, avec qui elle entretenait de bonnes relations, s’est vu refusé les services de la fleuriste à l’annonce de son mariage avec son compagnon. En 2016, elle avait été condamnée une première fois puis avait fait tout son possible, en vain, pour faire reconnaître sa cause dans le cadre de la liberté religieuse.

Thèmes liés:

Publicité