Skip to content

Inde: Les médias encouragent une persécution «extrême», selon un rapport

Un homme indien semble soucieux
© Gawrav/Istock
Une étude commandée par Portes Ouvertes et publiée le 1er juillet révèle que les chrétiens d’Inde sont victimes d’une persécution systématique de la part de la population et des autorités. Les médias traditionnels et sociaux encouragent fortement cette haine.
Evangéliques.info

Une persécution «souhaitable»

Dans le contexte de l’hindutva -ou «hindouité», vaste mouvement nationaliste qui ne définit l’Inde qu’en fonction de la religion hindoue, le rapport fait état d’une «violente campagne» de harcèlement, de viols et de meurtres. Ces actes sont encouragés par le gouvernement à l’encontre des chrétiens. « Les politiciens, les principaux chefs religieux et les puissants propriétaires de médias [donnent] des signaux très clairs que ce [comportement] est souhaitable», indique le rapport.

Publicité

La désinformation publique

Les médias sociaux encouragent également beaucoup cette «persécution extrême». L’information est volontairement faussée pour stigmatiser les chrétiens, toujours selon l’étude. Par exemple, Par exemple, les chrétiens sont victimes d’agressions physiques suivies de manipulations d’images sur les réseaux sociaux, «afin de les signaler aux autorités et de contrôler le récit.» Le rapport indique aussi que les médias nationaux ont tendance à relayer les contenus audiovisuels «sans les remettre en question, refusant de parler aux victimes». Entre autres incriminations, les chrétiens sont accusés de propager délibérément le Covid-19.

Portes Ouvertes avait déjà relayé le 12 juin la revendication des nationalistes hindous: «plus de chrétiens en Inde d’ici fin 2021.» L’étude a été menée en février-mars 2021 par une équipe de chercheurs de la LSE (London school of economics).

Les musulmans sont tout autant touchés par cette campagne de persécution nationale.

Thèmes liés:

Publicité