Skip to content

France: Le ministère de l’Intérieur reconnaît l’utilisation d’expressions “malheureuses” à l’endroit des évangéliques

© Capture d'écran vidéo CNEWS
Suite aux dernières déclarations jugées inappropriées envers les évangéliques, le CNEF a été reçu mardi 9 février par le conseiller pour les cultes du ministre de l’Intérieur qui a déclaré que "cette mauvaise expérience ne se reproduira pas".
Evangéliques.info

Suite aux dernières déclarations jugées inappropriées envers les évangéliques, le CNEF a été reçu mardi 9 février après-midi par le conseiller pour les cultes du ministre de l’Intérieur qui a déclaré que “cette mauvaise expérience ne se reproduira pas”, indique l’organisation faîtière des évangéliques de France dans un communiqué publié le 10 février.

Le Président et le Directeur général du Conseil national des évangéliques de France (CNEF) ont souhaité rappeler que les récents propos du ministre de l’intérieur Gérard Darmanin, dans le cadre de l’examen du projet de loi confortant le respect des principes de la République, ” ont aussi offusqué nombre de protestants évangéliques, en France et dans plusieurs pays d’Europe.”

Publicité

“Ce dernier a bien noté l’incompréhension des protestants évangéliques”, poursuit le CNEF dans le communiqué. “Il a reconnu que les expressions utilisées avaient été malheureuses. Elles pouvaient éventuellement concerner des cas très particuliers mais en aucun cas les évangéliques en général. Il a affirmé que le discours de Monsieur DARMANIN lors des 10 ans du CNEF restait totalement d’actualité. Le ministre y affirmait entre autre “qu’être croyant permet souvent d’être un bon citoyen”. Le ministère a promis que “cette mauvaise expérience ne se reproduira pas”, lit-on plus loin.

Le texte du projet de loi actuellement débattu par les députés arrivera entre les mains des sénateurs en mars. Conscient des enjeux sur la liberté de religion, le CNEF se recommande à la prière des chrétiens évangéliques. Un point d’étape sur les évolutions de la loi est proposé ce jeudi 11 février à 20h lors d’une visio-conférence ouverte à tous à 20h sur inscription.

Thèmes liés:

Publicité