Skip to content

Elections très serrées et sous tension aux Etats-Unis

election Etats-Unis 2020
© iStock
L'édito de la semaine. Le résultat des élections présidentielles américaines s'est longuement fait attendre cette semaine. Au moment où ces lignes sont écrites, il semble que l'on s'approche de l'épilogue. Sauf si...
David Métreau

Le résultat des élections présidentielles américaines s’est longuement fait attendre cette semaine. Au moment où ces lignes sont écrites, il semble que l’on s’approche de l’épilogue. Sauf si… Sauf si quoi ? Rarement une telle incertitude avait plané sur un scrutin aux Etats-Unis. 

Et si Joe Biden remportait les élections (ce vers quoi il semble se diriger), Donald Trump rendrait-il si facilement les clefs de la Maison Blanche ? En jouant la montre, ne risquerait-il pas de fissurer des institutions démocratiques déjà fragilisées ? Et si contre toutes attentes et avec divers recours judiciaires et recomptage des voix, Donald Trump conservait le Bureau ovale, les Démocrates le laisseraient-ils diriger le pays, c’est-à-dire former une opposition constructive, sans souffler sur les braises de tensions déjà existantes ?  

Publicité

Beaucoup de questions et peu de certitudes à ce jour. Puissent les chrétiens américains ne pas tomber (davantage) dans ce piège évident de l’affrontement politique stérile. 

Les chrétiens doivent se retrouver dans la vérité absolue

«La vérité politique est relative, les chrétiens peuvent s’y impliquer, s’y confronter (dans le sens confrontation d’idées) mais ils doivent se retrouver dans la vérité absolue, celle du Christ, mort et ressuscité.» Voici en substance ce que m’a déclaré Ephraim Tendero, secrétaire général de l’Alliance évangélique mondiale ce matin pour une interview à paraître pour le prochain numéro du Christianisme Aujourd’hui. Lui-même a su se montrer artisan de paix dans son pays, les Philippines, avec des personnes aux valeurs et aux pratiques aux antipodes de l’Évangile : des combattants islamistes. Les mêmes qui quelques mois plus tôt avaient pu commettre les pires exactions contre les chrétiens. 

Aux Etats-Unis, mais aussi en Europe, nos divergences seraient plus grandes encore avec nos frères et sœurs, nos voisins pour ne pas pouvoir mettre de côté nos différends politiques pour s’asseoir à la même table et discuter ? Pour communier ? Puisse l’absolu prendre le pas sur le relatif.

David Métreau, rédacteur en chef d’Evangeliques.info

PS : cet édito a d’abord été publié dans la newsletter d’Evangeliques.info le 6 novembre 2020.

Thèmes liés:

Publicité