Skip to content

Etats-Unis: Franklin Graham s’exprime après l’annulation d’un événement de sa tournée au Royaume-Uni

© © wikipedia commons
L’évangéliste américain, Franklin Graham, (fils de Billy Graham), s’est exprimé lundi 27 janvier suite à l’annulation d’un événement de la campagne d’évangélisation qu’il projette de mener en mai 2020 aux Royaume-Uni. L’évangéliste devait être reçu dans un important centre de congrès à Liverpool, mais le ACC Liverpool Group a annulé…
Evangéliques.info

L’évangéliste américain, Franklin Graham, (fils de Billy Graham), s’est exprimé lundi 27 janvier suite à l’annulation d’un événement de la campagne d’évangélisation qu’il projette de mener en mai 2020 aux Royaume-Uni. L’évangéliste devait être reçu dans un important centre de congrès à Liverpool, mais le ACC Liverpool Group a annulé cet événement en arguant qu’il ne pouvait soutenir sa venue. Franklin Graham est accusé de vouloir «apporter des propos de haine» à leur communauté. «Au cours des dernières années, nous avons été informés d’un certain nombre de déclarations que nous considérons incompatibles avec nos valeurs,» ont déclaré les porte-paroles du groupe.
Ce sont les affirmations selon lesquelles l’homosexualité est un péché qui semblent être à la source de ce refus.
Selon The Christian Post , Franklin Graham s’est défendu d’une telle accusation qu’il juge injustifiée: «Ce n’est pas vrai, je suis venu apporter l’Evangile, qui est la Bonne Nouvelle que Dieu aime les gens de Grande-Bretagne, et que Jésus est venu sur la terre pour nous sauver de nos péchés,» a-t-il déclaré avant d’ajouter: «Le problème vient quant à savoir si Dieu définit l’homosexualité comme un péché. La réponse est oui. Mais Dieu va plus que loi que cela en disant que nous sommes tous pécheurs, moi y compris. (…) Mon message est que tous peuvent être pardonnés et avoir une relation juste avec Dieu. Cela est La Bonne Nouvelle. »
Les plaintes contre l’évangéliste semblent émaner de groupes LGBT qui ont interpellé, dans une lettre ouverte, le Sheffield City Trust en demandant d’empêcher la venue de Franklin Graham prévue à la Sheffield Arena. Contrairement au centre de congrès de Liverpool, celui de Sheffield a maintenu l’événement, considérant que la liberté d’expression devait être garantie: « Si des individus ou des groupes n’enfreignent pas la loi, leur droit à s’exprimer librement doit être respecté,» a affirmé David Grey, le président du trust, dans des propos rapportés par la British Broadcasting Corporation.
La campagne d’évangélisation de Franklin Graham devrait se tenir dans plusieurs villes dont Londres. Birmingham, Cardiff, Glasgow, Milton Keynes, Newcastle et Sheffield.

Thèmes liés:

Publicité