Skip to content

France: Les évangéliques plus jeunes, plus pratiquants, avec 38% de convertis

© © iStock
Publicité Les évangéliques sont légèrement plus jeunes que la moyenne des Français, pratiquent plus que la moyenne des protestants, et se sont convertis au christianisme évangélique pour 38% d’entre eux. Ces éclairages proviennent d’un sondage réalisé en septembre 2017 par l’institut IPSOS, et publié par l’hebdomadaire Réforme le 18…
Evangéliques.info

Publicité

Les évangéliques sont légèrement plus jeunes que la moyenne des Français, pratiquent plus que la moyenne des protestants, et se sont convertis au christianisme évangélique pour 38% d’entre eux. Ces éclairages proviennent d’un sondage réalisé en septembre 2017 par l’institut IPSOS, et publié par l’hebdomadaire Réforme le 18 octobre, à l’occasion des 500 ans de la Réforme.
Ainsi, seuls 26% des évangéliques sont retraités, contre 27,6% des Français et 33% de l’ensemble des protestants. 53% pratiquent régulièrement, c’est-à-dire qu’ils vont au culte au moins une fois par semaine, et 17% occasionnellement. Ces chiffres sont de 24% et 26% respectivement pour l’ensemble des protestants. Le sociologue Jean-Paul Willaime, coordinateur du sondage, explique qu’ils sont à rapprocher d’une pratique religieuse plus intense chez les moins de 35 ans que chez leurs aînés, tendance qui profite aux évangéliques.
D’autre part, si 62% d’entre eux ont été élevés dans une famille chrétienne évangélique, 38% se sont convertis. Parmi eux, 67% ont eu une éducation catholique et 27% sans religion (60% de la population française se rattache au catholicisme).
Enfin, ce sondage révèle que la composition sociologique des chrétiens évangéliques est semblable à celle des protestants dans leur ensemble: il y a, notamment, 12% cadres supérieurs chez les évangéliques, et 13% chez l’ensemble des protestants, contre 9,8% dans la population française. Inversement, les évangéliques sont plus nombreux que l’ensemble des Français à être employés mais autant à être chômeurs.
Le sondage confirme les chiffres de précédentes enquêtes IPSOS sur le poids des protestants dans la population française. Ainsi, la France compte actuellement deux millions de protestants, soit 3% de la population, dont 600 000 évangéliques, soit 0,9%, autant de luthéro-réformés, et 800 000 personnes s’identifiant au protestantisme sans se rattacher à une Eglise.

Thèmes liés:

Publicité