Skip to content

France: Plus souvent confrontés au fait religieux, les managers ne veulent pas d’une loi sur la religion en entreprise

© © iStock Photos
Publicité Selon une étude récente sur le fait religieux en entreprise, 65% des cadres français déclarent y avoir été confrontés plusieurs fois en 2016. Ils n’étaient que 50% l’année précédente. Cependant, malgré l’augmentation de faits conflictuels, de 6 à 9%, près de deux tiers des managers rejettent l’idée d’une…
Evangéliques.info

Publicité

Selon une étude récente sur le fait religieux en entreprise, 65% des cadres français déclarent y avoir été confrontés plusieurs fois en 2016. Ils n’étaient que 50% l’année précédente. Cependant, malgré l’augmentation de faits conflictuels, de 6 à 9%, près de deux tiers des managers rejettent l’idée d’une loi sur la religion en entreprise.
D’après l’Observatoire du fait religieux en entreprise (OFRE), les responsables d’entreprise seraient mieux préparés à faire face aux demandes. Ils différencient les comportements acceptables de ceux qui nuisent à la bonne marche de l’entreprise. Prier seul de manière discrète pendant les pauses est acceptable pour les trois quarts d’entre eux, tout comme parler de sa foi entre collègues pour 70%. En revanche, les cadres ne sont pas prêts à adapter le fonctionnement de l’entreprise aux pratiques religieuses de ses salariés.
L’institut Randstadt et l’OFRE ont publié leur quatrième enquête annuelle sur le sujet le 22 septembre dernier. 1400 cadres et managers ont répondu au sondage en ligne.

Thèmes liés:

Publicité