Skip to content

Deux Églises brûlées par une foule en colère au Pakistan

Publicité Une foule de 1500 musulmans a attaqué et brûlé deux Églises dans l’Est du Pakistan, le 13 novembre dernier. Une école et l’habitation d’un prêtre ont été incendiées à proximité de la ville de Sangla Hill, à 50 kilomètres de la ville de Lahore, au Nord-Est du pays.
Evangéliques.info

Publicité

Une foule de 1500 musulmans a attaqué et brûlé deux Églises dans l’Est du Pakistan, le 13 novembre dernier. Une école et l’habitation d’un prêtre ont été incendiées à proximité de la ville de Sangla Hill, à 50 kilomètres de la ville de Lahore, au Nord-Est du pays.
Ces attaques se seraient produites à la suite d’une rumeur qui s’est diffusée, selon laquelle un chrétien avait brûlé une classe d’école musulmane, ainsi que des exemplaires du Coran.
Shahbaz Bhatti, défenseur de l’Alliance de toutes les minorités pakistanaises, a rejeté les accusations portées contre ce chrétien et condamné les attaques des musulmans. Comme le rapporte l’agence d’informations CBS News, celui-ci aurait déclaré à l’Associated Press qu’aucun chrétien ne peut seulement imaginer commettre de tels actes de provocation.
Selon les autorités policières, la plainte déposée à l’encontre du chrétien provient de musulmans qui avaient perdu de l’argent aux cours de jeux d’argent avec lui, un jour plus tôt.
Si ces éléments d’enquête se confirment, ce ne serait pas la première fois qu’un chrétien soit accusé à tort de blasphème contre l’islam ou le prophète Mahomet.
Seuls 3% de la population du Pakistan est chrétienne. La Constitution de ce pays musulman contient encore aujourd’hui une loi prévoyant la peine de mort pour blasphème.

Thèmes liés:

Publicité