Skip to content

Téhéran ne va pas se faire des amis parmi les chrétiens pro-israéliens

Publicité En déclarant «qu’Israël doit être rayé de la carte» lors d’une discours prononcé devant près de 4000 étudiants le 26 octobre, le nouveau président iranien Mahmoud Ahmadinejad ne va pas s’attirer la sympathie des chrétiens pro-israéliens. Dans la soirée, on attendait les premières réactions de condamnation…
Evangéliques.info

Publicité

En déclarant «qu’Israël doit être rayé de la carte» lors d’une discours prononcé devant près de 4000 étudiants le 26 octobre, le nouveau président iranien Mahmoud Ahmadinejad ne va pas s’attirer la sympathie des chrétiens pro-israéliens.
Dans la soirée, on attendait les premières réactions de condamnation de ce discours de la part des organisations chrétiennes amies d’Israël. Plus tôt dans la journée, le leader travailliste israélien Shimon Pérès a demandé que l’Iran soit exclu de l’ONU et l’ambassadeur d’Iran en France a été convoqué par les autorités.
Les relations diplomatiques avec Israël avaient été rompues par l’Iran, après la révolution islamique de 1979. Depuis, Israël a toujours été considéré comme l’ennemi no.1 de l’Iran.

Thèmes liés:

Publicité