© DR

France : Sept associations chrétiennes s’opposent aux «promotions confinement» des plateformes pornographiques

Le 8 avril, sept associations chrétiennes dont le Comité protestant évangélique pour la dignité humaine (CPDH) et l'Armée du Salut, ont dénoncé les offres promotionnelles de différentes plateformes de pornographie en ligne qui mettent à disposition des contenus gratuits pour les Français durant la période de confinement. Dans un courrier adressé au Président de la République, Emmanuel Macron, le CPDH, l’Armée du Salut, les Associations familiales catholiques, les Associations familiales protestantes, le CNEF Solidarité, Planète enfants et développement et Michée-France, ont demandé «l'intervention des pouvoirs publics en faveur des victimes de traite des êtres humains et d'exploitation sexuelle, abusées par ces plateformes».

«Nous demandons en particulier et conformément aux engagements nationaux et internationaux de la France, que le site Pornhub ainsi que les autres plateformes de vidéos pornographiques, telles que Dorcel et J&M, ne soient pas gratuitement accessibles pendant la période du confinement lié à la crise sanitaire du covid-19, puis définitivement fermées à brève échéance», appelle Franck Meyer, président du CPDH dans un communiqué.

Franck Meyer et les autres signataires demandent également à ce «des mesures immédiates et des sanctions fortes soient prises pour protéger les enfants contre l’accès à la pornographie sur internet et pour lutter contre la pédocriminalité». Enfin, les sept associations espèrent que des enquêtes judiciaires soient ouvertes sur «les contenus vidéos licencieux de Pornhub et autres sites», sur l’implication des propriétaires de plateformes «dans la diffusion sans contrôle de vidéos montrant des victimes de traite, d’abus sexuels et des mineurs». Et que soient définies leurs responsabilités, ainsi que celles des utilisateurs, «dans l’exploitation de ces personnes».

La rédaction d'Evangéliques.info - 09 avril 2020 12:04

Partager/Commenter