© Wiki

France: Lors de ses voeux à la FPF, Gérard Larcher a rappelé qu'il n'y a pas de contradiction entre engagement politique et foi chrétienne

Le 22 janvier se tenait la traditionnelle soirée des voeux à la Fédération protestante de France (FPF). Le journal Réforme rapporte qu'à cette occasion, le président du Sénat Gérard Larcher n'a pas caché son attachement au protestantisme:

«Plus inattendu, dans un pays où les politiques refusent de s’exprimer sur le sujet, le président du Sénat n’a pas hésité à témoigner de sa foi et… de ses doutes. Il a redit combien la force du protestantisme résidait dans sa capacité à se remettre en question», relève l'hebdomadaire des réformés français.

Sur sa lancée, le président du Sénat a soutenu que «la foi peut donner une liberté supplémentaire», et également rappelé qu'il n'y a pas de contradiciton entre engagement politique et foi chrétienne. Citant Aristide Bertrand, Gérard Larcher a affirmé que c'est aux lois de la République de protéger la foi, tant que la foi ne met pas en danger la loi.

Devant les responsables protestants, le président du Sénat a fait une proposition surprenante: que le bureau des Cultes soit placé sous la responsabilité du Premier ministre, et non plus du ministre de l'Intérieur: «Nous sommes les seuls à dépendre du minsitère de l'Intérieur», regrette notamment le président de la FPF François Clavairoly, «cela renvoie l'image que les religions, c'est forcément dangereux».

La rédaction d'Evangeliques.info - 24 janvier 2020 13:44

Partager/Commenter

Publicité