© Wikimedia Commons

Etats-Unis: Donald Trump qualifie Christianity Today de magazine «progressiste» et «d’extrême gauche»

Donald Trump s’est emporté sur Twitter le 20 décembre contre nos confrères de Christianity Today (CT) qui demandaient la démission du président américain dans leur édito. Ce dernier a qualifié «d'extrême gauche, ou très “progressiste”», faisant «piètrement son travail» et n’ayant «plus été impliqué avec la famille de Billy Graham depuis de nombreuses années», le magazine de référence des évangéliques américains.

Selon le locataire de la Maison Blanche, CT, qui a déploré les carences morales du président, «ne sait rien de la lecture d'une transcription parfaite d'un appel téléphonique et de routine et préfère avoir un non-croyant de la gauche radicale, qui veut prendre votre religion et vos armes, que Donald Trump en tant que président».

«Le président des États-Unis a tenté d’utiliser son pouvoir politique pour forcer un dirigeant étranger à harceler et discréditer l’un de ses opposants politiques», avait souligné le rédacteur en chef de CT, Mark Galli.

«Aucun président n'a fait autant pour la communauté évangélique, et ne s’en rapproche», a répondu Donald Trump, toujours sur Twitter. «Vous n'obtiendrez rien de ces Démocrates sur scène. Je ne lirai plus jamais CT!». Une ligne de fracture plus visible encore risque d’apparaître entre les évangéliques américains pro Donald Trump et ceux qui sont critiques ou distants vis à vis du président.

La rédaction d'Evangeliques.info - 20 décembre 2019 14:45

Partager/Commenter

Publicité