© Alliance Presse

France: Succès pour la nouvelle formule du Centre évangélique

Après deux éditions à Dammarie-les-Lys et une année de pause, le Centre évangélique d’information et d’action (CEIA) s’est installé dans l’espace Charenton, à Paris 12e pour deux jours, les 18 et 19 novembre. A mi-salon, c’est déjà un succès pour les organisateurs qui dénombraient 300 préinscriptions et 110 entrées au guichet le lundi 18 novembre à midi. 120 stands et près de 250 exposants représentent une grande diversité de maisons d’éditions, d’oeuvres et de missions chrétiennes.

Le choix du CEIA de viser un public plus «professionnel» semble concluant selon Romain Choisnet directeur de la communication du Conseil national des évangéliques de France (CNEF), partenaire de l’événement. «Nous avons laissé de côté l’idée d’un salon grand public pour nous concentrer sur les “cadres” d’Eglises et de missions. Les retours sont très encourageants, c’est un public de personnes intéressées qui vient.» Les visiteurs sont en effet davantage des pasteurs, étudiants en théologie ou responsables de groupes de jeunes que des familles avec enfants.

Dominique Angers professeur de Nouveau Testament et de théologie pratique à la Faculté de Théologie Évangélique à Montréal (Université Acadia) est l’orateur principal des conférences sur le thème «Vivre l’Evangile dans une société connectée». Une occasion pour lui de présenter une vision positive de la vie chrétienne et d’encourager le chrétiens à s'interroger sur ses pratiques numériques au regard de la Bible. «Nous souhaitons à l’avenir que les stands s’adaptent davantage au thème choisi ou au public du Centre Evangélique», avance Romain Choisnet. C’est le cas du SEL qui met en avant les rôle des délégués dans les Eglises plutôt que le parrainage d’enfants.

L’espace Charenton - pré-réservé pour l’année prochaine - est néanmoins trop étroit pour accueillir au-delà des 120 stands. Plusieurs organisations qui se sont inscrites après mi-septembre n’ont pas pu exposer. «Si le succès se confirme, il va falloir qu’on fasse plus grand», avance le directeur de la communication du CNEF.

La rédaction d'Evangeliques.info - 19 novembre 2019 10:28

Partager/Commenter

Publicité