© Association l'Arzillier

Suisse: La maison du dialogue interreligieux l'Arzillier se désolidarise de Shafique Keshavjee, son cofondateur, en raison de son livre sur l'islam

Dans son communiqué du 12 mars, le comité de l'Arzillier, maison du dialogue interreligieux à Lausanne, se désolidarise de Shafique Keshavjee en raison de la récente publication de son livre «L'islam conquérant» (IQRI). Pasteur durant de nombreuses années dans l'Eglise réformée du canton de Vaud, le théologien est pourtant le cofondateur de l'association.

«Il était important de montrer que le message et le contenu du livre ne sont pas identiques à la position de l'association l'Arzillier», a expliqué à Protestinfo le président du comité Timothée Reymond.

Selon le communiqué, «l'ouvrage ne contribue pas à la construction de ponts de convivialité», contrairement à la mission que s'est donnée l'association depuis vingt ans.

Interrogé par Protestinfo sur ce commentaire de l'Arzillier, Shafique Keshavjee affirme au contraire que «mettre en lumière les textes violents de nos traditions religieuses permet justement de construire des ponts de convivialité». Et de préciser: «Présenter ce qui est polémique dans les traditions musulmanes, mais aussi chétiennes, c'est exposer sans haine ce qui nous précède, un héritage sur lequel nous n'avons aucune prise pour pouvoir ensuite s'en distancer et mieux vivre ensemble».

La rédaction d'Evangeliques.info - 22 mars 2019 10:11

Partager/Commenter

Publicité