© WWM

Turquie: expulsé, le missionnaire David Byle quitte le territoire turc

Le missionnaire David Byle a quitté Istanbul pour les États-Unis le 25 octobre. Arrêté le 13 octobre dernier, le missionnaire americano-canadien avait subi un interrogatoire, étant soupçonné d'atteinte à la sécurité de l'État. Libéré le lendemain, il avait reçu l'ordre de quitter le territoire sous quinze jours.

"Nous désirons rester en Turquie avec les gens que nous avons appris à aimer ici, mais nous nous sommes résolus à faire ce que Dieu veut", a-t-il écrit à ses amis après sa libération. David Byle a eu cinq enfants élevés dans le pays avec sa femme Ulrike, une Allemande.

David Byrne travaillait comme évangéliste en Turquie depuis dix-neuf ans. Ce n'était pas la première fois qu'il était arrêté.

Cette fois-ci, il était accusé d'avoir d'être resté en Turquie au delà de la date de validité de son permis de séjour. Son précédent arrêté d'expulsion était motivé par le jugement que «ses activités de propagande chrétienne allait au-delà des rites habituels" et pouvaient être perçus comme une menace par les autres religions. Toutefois, l'arrêté avait été suspendu par une décision de la Cour constitutionnelle, ce qui rendait légale la présence de l'évangéliste en Turquie.

David Byle a confié au World Watch Monitor qu'on lui avait dit que s'il payait l'amende due pour son infraction aux règles de séjour, il ne serait pas interdit de séjour et pourrait revenir sur le territoire turc.

La rédaction d'évangéliques.info / World Watch Monitor/ Christian Post - 29 octobre 2018 11:49

Partager/Commenter