© BPCA

Suisse: Symptômes de démence chez Asia Bibi, des chrétiens pakistanais courent pour sensibiliser les Suisses

Alarmés par l’état de santé d’Asia Bibi, des chrétiens pakistanais ont couru lors du Greifenseelauf pour sensibiliser les Suisses au sort de la chrétienne emprisonnée. En effet, des militants pour la défense des chrétiens pakistanais venus d’Europe étaient rassemblés à Zurich pour mobiliser l’opinion publique suisse en faveur des chrétiens persécutés au Pakistan. Ils étaient invités par «Masih Overseas», un nouveau groupe de soutien aux chrétiens du Pakistan encouragé par le politicien suisse Silvio Foiera.

Suite à cette rencontre, Wilson Chowdry, président du British Pakistani Christian Association (BPCA) a couru sans préparation le semi-marathon de la traditionnelle course zurichoise le 22 septembre dernier. Des sympathisants distribuaient des tracts aux spectateurs pour les informer. Dès qu’il voulait arrêter, Wilson Chowdry se rappelait la durée de détention d’Asia Bibi et imaginait que chacun de ses pas la rapprocherait de la liberté, a-t-il confié aux membres du BCPA.

«Pour moi, c’était simple. Quelle que soit la douleur que je supportais, ce n’était même pas une fraction de ce qu’Asia Bibi a souffert depuis huit ans. Elle a été résolument courageuse durant toute son incarcération et n’a pas abandonné Dieu, et je suis sûr qu’il la récompensera abondamment un jour», a raconté le militant.

Noreen Barkat, présidente de «Masih Overseas» a de son côté parcouru une distance de dix kilomètres. «Je prie pour Asia Bibi depuis que j’ai appris sa captivité. Je voulais rendre les Suisses davantage conscients des difficultés rencontrées par la communauté chrétienne du Pakistan, tout simplement à cause de leur adhésion à leur foi», a-t-elle expliqué.

En tant qu’infirmière assistante, la jeune femme s’alarme des symptômes que lui a décrit un journaliste pakistanais qui a rencontré Asia Bibi. Ceux-ci correspondent à la phase précoce de la démence. Cependant, le personnel de la prison nie ce diagnostic et insiste que la prisonnière est atteinte de folie. «Il y a un besoin immédiat pour que les politiciens internationaux cherchent une aide professionnelle psychologique et psychiatrique pour Asia Bible, afin que les années qui lui restent ne deviennent pas un emprisonnement mental encore plus long!» réclame Noreen Barkat.

Asia Bibi, une mère de famille chrétienne, a été accusée de blasphème il y a huit ans. Elle vit actuellement sous la menace d’une condamnation à mort. Il est politiquement et physiquement dangereux pour les tribunaux pakistanais de l’acquitter. «Aucun être divin n’a besoin de l’aide des humains, ce qui rend les lois contre le blasphème si mesquines et ridicules», s’insurge Wilson Chowdry, qui documente les abus dont est victime la communauté chrétienne au Pakistan.

La rédaction d'evangeliques.info / BPCA - 04 octobre 2018 12:05

Partager/Commenter