Deux des trois églises fermées sont situées dans la province de Béjaïa (photo) © iStock

Algérie : l’Alliance évangélique mondiale dénonce une campagne d’intimidation contre les protestants

L’Alliance évangélique mondiale (AEM) dénonce une campagne d’intimidation contre la minorité protestante en Algérie, dans un rapport daté du 31 août, remis au Conseil des droits de l’homme.

Selon cet exposé écrit et transmis conjointement avec la Commission des églises pour les affaires internationales (CEAI), le Conseil œcuménique des Églises (COE), l’Algérie mène depuis novembre 2017 une campagne d’intimidation de la minorité chrétienne protestante évangélique, “visitant systématiquement les lieux de culte et les menaçant de fermeture”. Le texte rappelle que six lieux de culte ont été fermés ces derniers mois, “trois de ces lieux de culte ont pu rouvrir suite à la pression internationale, tandis que les autres restent fermés”.

Pour les institutions chrétiennes à l’origine du rapport, la campagne d’intimidation s’appuie sur un cadre législatif dont les dispositions ne sont pas conformes au droit international en matière de liberté religieuse. Elles réclament l’abrogation de la Loi 2006 qui régit la pratique des cultes religieux.

En Juillet 2018, le Comité des Droits de l’Homme avait exprimé ses préoccupations à propos de la fermeture d'Églises ou institutions évangéliques, lors de l’examen du quatrième rapport périodique de l’Algérie.

La rédaction d'Evangéliques.info - 19 septembre 2018 09:25

Partager/Commenter

Publicité