© DR

Europe: Humanistes et chrétiens font campagne ensemble pour la liberté de conscience sous le hashtag #FoRBDefender

Un collectif d’associations chrétiennes, humanistes, et même bouddhistes viennent de lancer une campagne européenne pour la liberté de conscience. Les internautes sont invités à se photographier avec un panneau affichant le slogan «Croire ou pas, c’est mon droit», et poster le selfie sur les réseaux sociaux sous le hashtag #FoRBDefender. Ainsi, les photos de sympathisants ont commencé à apparaître sur Facebook fin juin. Parmi les Français, l’ont trouve des militants de l’Action laïque.

La campagne 2018 est organisée par la Plateforme européenne contre l’intolérance et la discrimination religieuses, qui réunit entre autres l’Alliance évangélique européenne, les ONG de soutien aux chrétiens persécutés Christian Solidarity Worldwide et Portes ouvertes international. Parmi les partenaires de l'action, l'on compte l’Association humaniste européenne, des associations Baha’i, mormone, et même des militants des droits de l’Homme vietnamiens bouddhistes.

Le mouvement vise à sensibiliser l’opinion publique à l’enjeu de la liberté de pensée, conscience, religion et croyance. De plus, il s’agit de faire preuve de solidarité avec les personnes qui souffrent d’atteintes à cette liberté dans le monde. Enfin, la campagne sert à interpeller les législateurs et diplomates, notamment les institutions européennes qui se sont engagées à défendre ce droit.

La liberté de conscience comprend le droit de manifester ses convictions, et d’élever ses enfants en accord avec elle. Elle englobe également le droit d’encourager d’autres à adopter ses croyances, ainsi que le droit de refuser toute tentative de prosélytisme.

«Sans la liberté de conscience, aucun autre droit civil ou politique ne peut être réalisé. Les violations de la liberté de conscience sont souvent un indicateur d’autres problèmes de droits humains et un signe avant coureur, de violences et de conflits», explique le site internet de la campagne. Pour cette raison, la liberté de conscience est souvent décrite comme le "test décisif" pour une société», conclut #FoRBDefender.

La rédaction d'evangeliques.info / Evangelical Focus - 28 juin 2018 14:33

Partager/Commenter