© Eglise syriaque orthodoxe

Irak-Syrie: Le patriarche syriaque dénonce les humanitaires chrétiens «voleurs de brebis»

Le patriarche de l’Église syriaque orthodoxe a dénoncé les organisations religieuses occidentales qui évangélisent les membres de son Eglise au Proche-Orient et lorsqu’ils se réfugient en Europe. Ignace Ephrem II était orateur à l’assemblée plénière de la Conférence des Églises européennes (CEE), qui s’est tenue du 31 mai au 6 juin à Novi Sad, en Serbie.

«En Irak et en Syrie, tout particulièrement, certaines organisations et institutions religieuses tirent parti de la détresse des populations», rapporte protestinfo.ch. «Ces groupes», qu’il n’a pas nommés, «aident des personnes dans le besoin, mais les amènent également à rejoindre leurs Églises et leurs organisations: c’est du prosélytisme». En effet, pour l’ecclésiastique, «ce n’est pas là ce que Jésus attend de nous.» Toutefois, «ce n’est ni la ligne politique ni la pratique d’une écrasante majorité des institutions représentées ici», a-t-il tenu à rassurer les Eglises de la CEE.

Le patriarche, basé à Damas, s’est alarmé du risque de disparition du christianisme de son berceau historique, le Proche-Orient. Par ailleurs, il s’inquiète des tentatives d’empêcher les chrétiens syriens de retourner chez eux. Selon l’ecclésiastique, certains craignent qu’ils ne soutiennent Bashar Al-Assad.

Enfin, Ignace Ephrem II a loué l’hospitalité chrétienne des Européens en faveur des réfugiés. Il a encouragé leurs Eglises à se préoccuper de l’identité et des valeurs de leur continent, «qui sont, fondamentalement, des valeurs chrétiennes.»

Dans les années 70, la Syrie comptait environ 80 000 Syriaques orthodoxes. En 1991, la communauté comprenait une vingtaine de milliers de fidèles en Irak.

La rédaction d'evangeliques.info / Protestinfo.ch - 07 juin 2018 13:46

Partager/Commenter

Publicité