DR

France: La crèche de Béziers doit comporter une dimension culturelle

Le conseil d’Etat a rejeté le pourvoi en cassation du maire de Béziers concernant l’installation d’une crèche de Noël dans le hall de l’hôtel de ville. Cette crèche avait fait polémique en 2014, suite à l’intervention de la Ligue des droits de l’Homme. Après un duel juridique long et compliqué, la «version 2014» de la crèche est donc invalidée. Mais les versions 2015 et 2016 n’ont pas été concernées par la décision de justice d’après le maire de Béziers, Robert Ménard, cité par le Huffingtonpost.

Le 4 décembre sera donc inauguré la nouvelle crèche de Noël avec santons, sapin et boîte aux lettres pour le père Noël. En effet, pour être «conforme», la crèche doit d’abord mettre l’accent sur l’aspect culturel de Noël, ou encore artistique et festif d’après le conseil d’Etat, et pas sur son origine religieuse. Seront présent lors de l’inauguration des représentants des cultes chrétiens et musulmans. Le maire a également annoncé qu’un mot sera adressé par la communauté juive. Selon Robert Ménard, sa crèche «rassemble toutes les religions».

La rédaction d'evangeliques.info - 13 novembre 2017 10:25

Partager/Commenter

Publicité