© DR

Etats-Unis: Des responsables évangéliques saluent le soutien de Barack Obama à une nouvelle loi pour la liberté religieuse

Une législation faisant de la liberté religieuse une priorité absolue du gouvernement fédéral: voilà ce qu'a approuvé le président Barack Obama au terme de son mandat. Appuyée par les leaders religieux ainsi que des Démocrates et des Républicains, cette loi Frank R. Wolf, du nom du membre du Congrès qui a plaidé pour les chrétiens persécutés depuis 1981, comprend plusieurs dispositions.

La nouvelle législation établit une liste de prisonniers religieux, aménage une formation sur la liberté de religion pour tous les fonctionnaires des affaires étrangères et instaure un nombre minimal de personnel engagé à plein temps au bureau sur la liberté religieuse du Département d'Etat.

Dans un message posté sur Facebook le 22 décembre, Franklin Graham félicite le président Obama pour son soutien à ce projet de loi: «C'est une étape importante dans la promotion de la liberté religieuse et cela renforce les efforts des Etats-Unis dans leur lutte contre la persécution des chrétiens et des autres minorités religieuses dans le monde». Le fils de Billy Graham a ajouté que la persécution est une grande tragédie et que l'Association Billy Graham espère attirer l'attention sur cette problématique en organisant son Sommet mondial sur ce thème en mai 2017.

Président de la Commission de l'éthique et de liberté religieuse, Russell Moore a également salué l'adoption de la loi, qu'il a qualifié de mesure essentielle pour protéger la liberté de conscience de millions de personnes parmi les plus vulnérables et les plus opprimées dans le monde. Le Conseil pour la recherche familiale (Family Research Council) a également loué l'adoption du projet de loi comme un «beau cadeau de Noël» et a exprimé son espoir qu'elle soit appliquée.

La rédaction du Christianisme Aujourd'hui - 23 décembre 2016 13:00

Partager/Commenter