© DR

Suisse: L'ONG Compassion répond aux critiques de la fondation Zewo

L'ONG de parrainage d'enfants Compassion répond aux réserves émises par la fondation Zewo sur la SRF (télévision suisse allemande) quant au parrainage d'enfants. Dans un communiqué diffusé le 19 décembre, Compassion donne cinq arguments en faveur de l'aide humanitaire par le parrainage d'enfants. Le premier, c'est qu'elle peut garantir que chacun des plus de 1.8 millions enfants parrainés existe et qu'il ne dispose que d'un parrain. Le second, c'est que le parrainage d'enfant montre à l'enfant qu'il a de la valeur et que quelqu'un s'intéresse à lui. Le troisième, c'est que l'investissement du parrain dépasse le soutien financier. Par les courriers qu'il envoie à l'enfant, il l'encourage et lui rappelle qu'il a de la valeur. «Les lettres et les photos que le parrain reçoit régulièrement sont une preuve de plus que l'enfant existe bel et bien», indique l'ONG.

Toujours selon le communiqué, le quatrième est que Compassion travaille avec les Eglises locale et du personnel local. Une façon d'apporter l'aide humanitaire dans la proximité.

Enfin, cinquième argument avancé en faveur du parrainage d'enfants, une enquête d'envergure menée par Bruce Wydick en 2012 et publiée dans le Journal of Politic Economy montre que le parrainage est un moyen approprié pour libérer des enfants de la pauvreté.

Compassion soutient plus de 1.8 millions d'enfants vivant avec moins de un dollar par jour dans vingt-six pays en voie de développement.

La rédaction d'Evangeliques.infos - 20 décembre 2016 08:58

Partager/Commenter