© DR

Indonésie: Une célébration chrétienne interrompue par des musulmans radicaux

Alors que le gouverneur chrétien de Jakarta est poursuivi pour blasphème, un événement vient encore confirmer l'augmentation des tensions religieuses en Indonésie.

Le 6 décembre, à Bandung (Java-Ouest), des militants du groupe Pembela Ahlu Sunnah (PAS) ont interrompu une célébration initiée par l'Eglise évangélique réformée d'Indonésie. Le révérend Stephen Tong a loué l'un des auditoriums du principal centre des congrès de la ville pour une célébration de montée vers Noël, à laquelle ont répondu plusieurs centaines de chrétiens.

Selon EDA-Eglise d'Asie, les musulmans radicaux ont affirmé que la rencontre était illégale et que les seuls lieux autorisés à recevoir les prières chrétiennes étaient les églises. Selon le coordinateur du PAS, une telle assemblée est «contraire à la loi qui interdit la diffusion d'une religion à des personnes professant déjà une autre religion».

Cet incident n'est pas passé inaperçu. Pour le président d'une association de soutien aux victimes de persécution religieuse, également pasteur, la célébration protestante n'aurait pas été interrompue si le gouvernement et la police prenaient au sérieux la persécution dont sont victimes les minorités en Indonésie. Le pasteur relève aussi que bien que majoritaires dans le pays, les musulmans (85%) se sentent menacés par la minorité chrétienne (10%).

Le maire de Bandoung a toutefois réagi en déplorant une intimidation de la part du PAS. Il a estimé qu'interrompre la célébration chrétienne était contraire à l'esprit de la devise nationale : l'unité dans la diversité.

La rédaction d'Evangéliques.info - 09 décembre 2016 12:43

Partager/Commenter