Skip to content

60 ans de Wycliffe Suisse: «Les Églises engagées comme jamais dans la traduction de la Bible»

Le directeur de Wycliffe Suisse, Peter Wilburg, s'adresse à un auditoire dans une salle comble. Il est sur une estrade et parle dans un micro.
© DR - Au micro Peter Wilburg, directeur de Wycliffe Suisse
Plus de 300 personnes étaient réunies le 1er juin à Bienne, pour célébrer les 60 ans de la branche suisse de la mission de traduction de la Bible.

Plus de 300 personnes étaient réunies le 1er juin pour célébrer les 60 ans de la Wycliffe Suisse à Bienne, dans une Eglise Christuskirche comble. La fête du jubilé de cette mission, spécialisée dans la traduction de la Bible pour les peuples qui n’en disposent pas, était l’occasion de se réjouir du «privilège de traduire l’espérance dont le monde a tant besoin», selon les mots d’Urs Stingelin, président de l’œuvre. En trois langues -allemand, français, anglais-, des animations, slams, temps de louange, vidéos historiques et une table ronde ont servi à présenter la vision inchangée depuis 1964: «que tous aient accès à la Bible et à l’éducation dans la langue qu’ils comprennent le mieux».

Publicité

Des transformations spirituelles mais aussi sociétales

«Pourquoi la Bible est-elle importante? Parce qu’elle est le compte-rendu de la mission de Dieu, de qui il est, de ce qu’il fait», a souligné Peter Wilburg, directeur de Wycliffe Suisse, avant de poursuivre: «Des études ont démontré que quand la Bible arrive dans la langue locale d’un pays, des améliorations significatives ont lieu; davantage d’alphabétisation, une presse plus libre, moins de mortalité infantile, moins de corruption…»

Invité pour l’occasion, le Sud-Africain Stephen Coertze, directeur de la Wycliffe Global Alliance, a présenté les défis du présent et du futur concernant la traduction de la Bible dans un monde ébranlé par des mutations brutales, des guerres et des conflits sociaux. «De nombreuses personnes sont en colère. Elles sont affamées et en attente de justice et de secours. Et la traduction de la Bible entre dans la Mission intégrale.» Stephen Coertze s’est par ailleurs réjoui de voir que l’Eglise n’a jamais été aussi engagée dans la traduction biblique qu’aujourd’hui. Il a cité l’exemple de l’Ethiopie où les chrétiens ont décidé d’implanter des Eglises dans toutes les communautés parlant les langues des pays voisins et se sont ainsi lancées dans plusieurs projets de traduction.

>> Suisse: Le Dimanche des réfugiés sera consacré aux musulmans convertis au christianisme en exil

>> États-Unis: La Bible utilisée par Jackie Kennedy aux funérailles de JFK mise aux enchères

Thèmes liés:

Publicité