Skip to content

Suisse: Zurich veut exclure l’Église orthodoxe russe du Conseil œcuménique des Églises

Mosaïque byzantine représentant un saint orthodoxe
© Pixabay - Mosaïque représentant le saint orthodoxe Ayios Dimitrianos
Né en 1948, le Conseil œcuménique des Eglises représente 550 millions de chrétiens dans le monde. L'Eglise orthodoxe russe pourrait en être exclue à cause de son rôle dans la guerre en Ukraine.
Evangéliques.info

Le patriarche Cyrille de Moscou est réputé pour être proche de Vladimir Poutine. Le chef de l’Eglise orthodoxe russe soutient en effet le président dans la guerre menée en Ukraine depuis le 24 février. Le patriarche accuse de surcroît l’Occident d’être responsable de ce conflit. Selon Ref.ch, le Conseil de l’Eglise de Zurich, présidé par Michel Müller, a soumis une motion à l’Eglise évangélique réformée de Suisse (EERS) pour «exiger la suspension de l’Eglise orthodoxe russe» du Conseil œcuménique des Eglises (COE).

Le COE appelé à se positionner

Publicité

Dans leur lettre, les sept membres de la délégation zurichoise au synode de l’EKS estime que l’Eglise mondiale doit ainsi se positionner «en vue de la légitimité ecclésiastique de la guerre contre l’Ukraine», en exprimant ouvertement que la communauté chrétienne internationale ne cautionne pas cette invasion. Le 19 avril, avant les célébrations de Pâques, le COE avait déjà exhorté le patriarche de Moscou et de toute la Russie à «intervenir et à demander publiquement un cessez-le-feu».

Le COE est une ONG chrétienne œcuménique et aussi à vocation sociale. Fondé en 1948, il est basé au Grand-Saconnex, près de Genève (Suisse). Interconfessionnelle, il compte plus de 350 membres, représentant ainsi 550 millions de chrétiens dans le monde. Le COE a pour objectif de favoriser l’harmonie entre les chrétiens de tous bords.

Thèmes liés:

Publicité