Skip to content

USA: Le clergé américain pourrait priver de communion Joe Biden et les politiciens favorables à l’IVG

Joe Biden
© The Guardian / YouTube - Joe Biden
Les membres du monde politique favorables au droit à l'avortement pourraient être privés de communion. Parmi eux, le président américain Joe Biden. Cette annonce intervient après un vote de la conférence des évêques catholiques américains.
Evangéliques.info

Les membres du monde politique favorables au droit à l’avortement pourraient être privés de communion. Parmi eux, le président américain Joe Biden, deuxième locataire catholique de la Maison Blanche. La proposition d’un texte sur place de la communion dans l’Église a été annoncée après un vote de la conférence des évêques catholiques américains, la frange la plus conservatrice de la hiérarchie catholique. Au lendemain de cette annonce, Joe Biden s’est rendu avec son épouse à l’église dans sa ville de Wilmington, dans l’État du Delaware, le 19 juin. 

Joe Biden en ligne de mire

Publicité

En effet, la conférence des évêques catholiques américains (USCCB) a voté le 17 juin et à une large majorité «la proposition de rédaction d’un texte sur “la signification de l’eucharistie dans la vie de l’Église”», à 168 voix pour et 55 contre, précise le Figaro dans un article publié le 20 juin sur son site. Les diocèses discuteront en interne de ce point avant que le texte ne soit débattu à l’occasion de la prochaine conférence des évêques américains qui se tiendra en novembre prochain. 

Fidèle catholique, Joe Biden assiste au moins une fois par semaine à la messe du dimanche et soutient par ailleurs le droit à l’avortement. Interrogé à ce sujet, Joe Biden a déclaré : «C’est privé et je ne pense pas que cela arrivera», refusant de remettre en cause ce droit. Selon le Figaro, l’actuel président américain s’est déjà vu refuser la communion en 2019 dans une église américaine en raison de ses positions. Joe Biden avait alors partagé «l’avoir reçue de la part du pape lui-même.»

50% des catholiques américains favorables à l’IVG

En mai, le Vatican a enjoint les autorités catholiques américaines «à la prudence vis-à-vis d’éventuelles mesures concernant “la situation des responsables catholiques en faveur de la légalisation de l’avortement, de l’euthanasie ou d’autres préjudices moraux”», indique le Figaro d’après l’agence catholique américaine CNS. Actuellement, chaque évêque décide de qui peut recevoir la communion dans son diocèse.

Selon un sondage de Pew Research Center, plus de 50% des chrétiens catholiques américains sont favorables à la possibilité de recourir à l’avortement. Les deux tiers considèrent que la communion ne devrait pas être refusée au président Joe Biden.

Thèmes liés:

Publicité