Skip to content

Suisse : Marianne Streiff quitte la présidence du Parti évangélique

Marianne Streiff a officiellement quitté la présidence du PEV le 16 juin
© capture vidéo SRF Kultur - Marianne Streiff a officiellement quitté la présidence du PEV le 16 juin
Après sept années passées à la tête du PEV, Marianne Streiff cède la place à Lilian Studer. Elle revient sur son mandat et répond à des questions sur l’identité évangélique du parti et ses différences avec d’autres partis confessionnels.
Evangéliques.info

Marianne Streiff a officiellement quitté la présidence du Parti évangélique (PEV) le mercredi 16 juin. Sur le portail web chrétien Livenet.ch, elle est revenu sur ses sept années à la tête du parti. Si elle se réjouit de pouvoir transmettre ses responsabilités à Lilian Studer, députée du canton d’Argovie au Conseil national, elle précise cependant : «Quand on a construit quelque chose avec le cœur, ce n’est pas facile de lâcher prise.»

En tant que femme qui occupe des responsabilités politiques depuis les années 1990, Marianne Streiff a particulièrement à cœur l’engagement des femmes dans la société et se bat maintenant pour mieux mettre en lumière le rôle des femmes dans la construction de la nation. Interrogée sur la présence du terme «évangélique» dans le nom du parti, elle estime que cette identité fait partie de son ADN et n’est pas prête à le changer pour obtenir plus de voix.

Publicité

Le PEV et l’UDF prient… mais arrivent souvent à des conclusions opposées

Sur la question des divergences fréquentes entre le PEV et l’Union démocratique fédérale (UDF), un autre parti d’inspiration évangélique, Marianne Streiff explique que les deux partis prient avant de prendre position sur une question, mais au final, ils arrivent souvent à des conclusions opposées. Elle se demande cependant si c’est là le plus important : «Peut-être s’agit-il tout simplement de savoir comment cheminer ensemble en tant que chrétiens, malgré nos divergences.»

Thèmes liés:

Publicité