Skip to content

Etats-Unis: 2600 évangéliques appelent les gouverneurs de leurs Etats à consentir à la réinstallation de réfugiés

Aux Etats-Unis, des évangéliques se mobilisent pour l’admission des réfugiés dans tous les Etats, relaie Christian Post. Sur l’initiative de World Relief, une agence évangélique pour la réinstallation des réfugiés et de l’Evangelical Immigration Table, une coalition d’organisations pour une réforme de l’immigration, une quinzaine de lettres munies de 2600…
Evangéliques.info

Aux Etats-Unis, des évangéliques se mobilisent pour l’admission des réfugiés dans tous les Etats, relaie Christian Post. Sur l’initiative de World Relief, une agence évangélique pour la réinstallation des réfugiés et de l’Evangelical Immigration Table, une coalition d’organisations pour une réforme de l’immigration, une quinzaine de lettres munies de 2600 signatures ont été envoyées à des gouverneurs d’Etats. Objectif: leur demander de consentir à la réinstallation de réfugiés à l’intérieur de leurs frontières.
En effet, un décret de Donald Trump qui entrera en vigueur le 1er juin 2020 exige l’approbation des autorités étatiques et locales pour que des réfugiés puissent être installés dans l’Etat de leur choix. Jusqu’à présent, seul dix-sept des cinquante gouverneurs du pays ont indiqué qu’ils l’acceptaient.
«Après avoir été forcés de quitter leur pays pour échapper à la guerre, à la persécution ou à une catastrophe naturelle, et après avoir reçu l’autorisation d’entrer aux Etats-Unis, la dernière chose dont ont besoin les réfugiés est qu’on leur refuse le droit de vivre dans la communauté locale qu’ils désirent», a souligné le président de World Relief.
Autre enjeu de ces réinstallations, ne pas empêcher la réunification des familles qui attendent depuis longtemps, ni entraîner le départ de ministères importants actifs dans les Eglises locales.

Le Texas est un des Etats où la situation est préoccupante. Depuis 2002, il a accueilli 80’000 réfugiés, selon le Pew Research, et un quart des réfugiés arrivés aux Etats-Unis en 2019 (avec l’Etat de Californie, de New York et de Washington). Mais à ce jour, le gouverneur conservateur Greg Abbott n’a pas encore donné son consentement à la poursuite du processus de réinstallation.

Thèmes liés:

Publicité