Skip to content

Manifestations de chrétiens britanniques contre la loi sur la tolérance religieuse

Publicité Le projet de loi sur la tolérance religieuse au Royaume-Uni continue de susciter de vives réactions parmi les chrétiens. Deux rassemblements ont été organisé par un groupe inter-communautaire d’Églises début octobre, au moment où le projet de loi passait en seconde lecture à la Chambre des Lords (l’équivalent…
Evangéliques.info

Publicité

Le projet de loi sur la tolérance religieuse au Royaume-Uni continue de susciter de vives réactions parmi les chrétiens. Deux rassemblements ont été organisé par un groupe inter-communautaire d’Églises début octobre, au moment où le projet de loi passait en seconde lecture à la Chambre des Lords (l’équivalent du Sénat).
Paul Cook, de la fondation Barnabas, a déclaré que «cette loi rendra criminelle la communauté religieuse à l’égard des non-croyants. Elle indique, je cite: celui qui parle ou annonce, en utilisant des mots religieux considérés comme abusifs, menaçants ou insultants envers une autre communauté religieuse, sera considéré comme un provocateur et un incitateur à la haine religieuse envers les sympathisants de cette communauté.»
La première manifestation du 8 octobre a rassemblé 1000 chrétiens au Hyde Park de Londres. Ils sont venus prier pour le gouvernement et pour demander à Dieu que ce projet de loi soit abandonné.
Baronne Cox, députée à la Chambre des Lords et militante pour la liberté religieuse dans le monde, a réaffirmé la nécessité de garantir la liberté d’expression en Grande-Bretagne.
Le projet de loi a été approuvé en première lecture en février 2005. D’après plusieurs observateurs, la Chambre des Lords devrait s’y opposer avant la fin de l’année. Si tel était le cas, le projet retournait à la Chambre des Communes.
Une loi similaire introduite en 2001 dans l’État de Victoria (Australie) y a déjà semé le trouble. En 2004, deux pasteurs évangéliques y ont été condamnés pour «incitation à la haine religieuse», après deux ans de procédure, pour des propos critiques sur l’islam.
Les musulmans britanniques sont en majorité favorables à la nouvelle loi, en laquelle ils voient une protection contre les critiques. Un point de vue minoritaire s’exprime toutefois, selon lequel il deviendra délicat de citer des versets coraniques appelant à la destruction des incroyants.

Thèmes liés:

Publicité