Skip to content

Les partis évangéliques suisses unis pour les votations du 27 novembre

Publicité Non à l’extension du travail dominical dans les grandes gares, Oui à l’initiative populaire «stopOGM». Le Parti Evangélique (PEV) et l’Union Démocratique fédérale (UDF) donnent les même mots d’ordre pour les votations fédérales du 27 novembre prochain. Les effets des OGM sur l’être humain demeurent incertains. Pour…
Evangéliques.info

Publicité

Non à l’extension du travail dominical dans les grandes gares, Oui à l’initiative populaire «stopOGM». Le Parti Evangélique (PEV) et l’Union Démocratique fédérale (UDF) donnent les même mots d’ordre pour les votations fédérales du 27 novembre prochain.
Les effets des OGM sur l’être humain demeurent incertains. Pour l’UDF et le PEV, il n’est pas admissible, éthiquement parlant, de breveter le vivant, ni de permettre aux multinationales de s’approprier des semences, puis d’en augmenter les prix. Un nouvel article constitutionnel renforcera l’agriculture suisse en créant un label de haute qualité «non-OGM» pour les produits alimentaires.
Le PEV fait partie du comité d’initiative, constitué de conseillers nationaux de cinq partis différents (PS, Verts, PDC, UDC, PEV). Il se félicite du soutien reçu jusqu’à présent.
Pour le second objet, aux yeux de l’UDF et du PEV, la modification proposée n’est ni plus ni moins qu’une porte ouverte au travail généralisé du dimanche. Pour les deux formations évangéliques, le dimanche doit rester en priorité consacré aux activités cultuelles, familiales, sociales et associatives. Il n’est pas question de sacrifier le dimanche sur l’autel de la consommation.

Thèmes liés:

Publicité