© joint base San Antonio

Etats-Unis: La campagne électorale de Trump utilise la géolocalisation dans les églises catholiques

Les technologies de géolocalisation, utilisées à notre insu par nombres de firmes en vue de cibler la publicité, sont désormais utilisées aux Etats-Unis par les Républicains comme les Démocrates, selon TheIntercept. Mais c’est la première fois que ces technologies infiltrent les églises catholiques et permettent de recueillir des données sur les fidèles et leur taux de fréquentation. Celles-ci sont utilisées dans le cadre de la campagne électorale du président Donald Trump en vue d’atteindre des électeurs potentiels. La firme Phunware, à Austin au Texas, a reconnu avoir passé des contrats avec des groupes de soutien impliqués dans la campagne de Donald Trump.

Du côté démocrate, on utilise aussi les données récoltées par les téléphones portables, comme en témoignait Kimberley Taylor, une stratège démocrate qui recourt à ces informations pour cibler les personnes ayant participé à une manifestation.

Steve Banon, directeur de la campagne de Donald Trump en 2016, a eu recours aux données récoltées par géolocalisation dans les églises catholiques lors des élections de mi-mandat.

«Si votre téléphone s’est déjà trouvé dans une église catholique, c’est étonnant qu’ils intègrent cette donnée. Littéralement, ils peuvent dire qui est allé dans une église catholique et à quelle fréquence», confiait Bannon dans un film documentaire.

Cette pratique, qui nous touche constamment à notre insu lorsque nous installons une application ou un jeu, inquiète davantage lorsqu’elle franchit le seuil des églises.

la rédaction d'Evangeliques.info/ The Intercept - 08 janvier 2020 09:23

Partager/Commenter