Le Palais de justice de Genève - Photo d'llustration © DR

Suisse : Le Tribunal de Police de Genève confirme le jugement du prédicateur

Le prédicateur condamné pour «gestion déloyale» et «abus de confiance» a comparu le 5 novembre au Tribunal de police de Genève. Selon la Tribune de Genève, il y avait une certaine confusion pendant l’audience. Elle rapporte que la présidente du Tribunal de police posait des questions «factuelles et précises» alors que le prédicateur répondait par des formules spirituelles comme «la foi ne se vit pas en l’air». La juge a dû recadrer les échanges plusieurs fois.

L’homme âgé aujourd’hui de 77 ans ne nie pas les faits. Il a même remis à la justice les prélèvements effectués sur les comptes des personnes du groupe qui lui avaient fait une procuration. «J’ai agi intentionnellement, mais en toute bonne foi», déclare-t-il.

Après avoir quitté l’Eglise du Réveil, cet homme avait formé un groupe de prière à part sur lequel il a exercé une forte influence. Deux de ses fidèles lui ont confié des centaines de milliers de francs. Il a utilisé cet argent sur une plateforme de trading en ligne ou pour les dépenses de sa société de déplacement.

La juge du Tribunal de police l’a condamné à 180 jours-amende avec sursis pour abus de confiance. «Il a utilisé son aura de leader spirituel et n’a jamais été en mesure de restituer cet argent», a-t-elle déclaré.

La rédaction d'Evangeliques.info / La Tribune de Genève - 07 novembre 2019 17:19

Partager/Commenter