© wikipedia

Egypte: Assassiné par sa famille après avoir affiché sa foi sur Facebook

Le dimanche 6 octobre, Hussein Mohammed, un Egyptien d’arrière-plan musulman qui s’était converti au christianisme, a été victime d’un crime d’honneur commis par sa famille. L’homme avait posté sur Facebook quelques photos attestant de sa foi et sur lesquelles figurait notamment le tatouage d’une croix sur son poignet. Il est courant que les chrétiens égyptiens coptes portent cette marque indélébile de leur appartenance à Christ afin de rester fidèles en cas de persécution. Selon Persecution International Concern, la famille de Hussein, qui préférait se faire appeler George, son nom de baptême, savait déjà qu’il était devenu chrétien. Son oncle avait d’ailleurs porté plainte contre lui. Mais sa déclaration publique sur Facebook semble avoir été à l’origine de sa mort.

Ce drame rappelle la condition difficile des chrétiens en Egypte. Ces derniers sont traités comme des citoyens de seconde zone et peinent à voir leurs droits civiques respectés. Pour les musulmans devenus disciples de Christ, la situation est pire encore. Lorsqu’ils déclarent publiquement leur conversion, ces derniers sont accusés d’apostasie par la communauté musulmane et courent un réel danger, bien que le gouvernement déclare vouloir protéger leur liberté religieuse. L’Egypte est classée au seizième rang de la liste des nations qui persécutent les chrétiens selon l'ONG Portes Ouvertes.

La rédaction d'Evangeliques.Info / Persecution International Concern - 16 octobre 2019 07:45

Partager/Commenter